Les Youkies
rejoins-nous
     
Bienvenue sur le site des Youkies, l'équipe de rugby de l'ASCE Equipement - AC, équipe du ministère des transports, qui évolue en 2ème division du championnat entreprise FFSE. Vous y trouverez tout ce qui fait l'actualité du club, sportive et extra-sportive. Faites vivre ce site par vos articles, commentaires ou photos!
 
[google-calendar-events id="1,3" type="ajax"]
 
 
 
ASCEE – HEC : 7 à 46 (au moins)
1
24 mars 2007 à 15:00
par La Moule

Dernier RdV pour un match officiel sur l’esplanade.Le temps est comme nous tous : triste à pleu-voi-rer.

Dans le vent froid qui nous glace les os, la gorge serrée pour l’adieu à Denis et Benoist, ça prend l’eau de toutes parts face à HEC, équipe rugueuse et organisée (devant !). En 15 minutes: 20 à rien. Le banc de touche grelotte encore plus fort.

A force de se faire marcher dessus la révolte vient et les Roses tiennent tête.La relevent même en 2ème mi-temps et après plusieurs beaux temps de jeu vont à dame: Un grand coup des « Papa des Pauls »: superbe essai de Pedro, et transformation du Gaucher (Coach Vidal/Grincheux) pour un dernier coup de saton bien senti, à l’ancienne: un p’tit trou du talon dans le sol détempé , deux pas de recul et que j’t’enquille 2 points ! On en redemande, mais… ça viendra plus.

Le dernier quart d’heure est un supplice: le froid la pluie, et les essais d’HEC qui déroule.

Bilan; 46 (au moins) à 7. Un jaune qui devient rouge pour La Dèche, un Rouge pour Bartoche, des côtes en vrac pour Pierrot, un KO debout pour Benoist…et le ciel gris au dessus de Mortemart qui n’en finit pas de chialer.

Mais dans le vestiaire : CHAMPAGNE ! Les absents ont eu tort, et comme toujours, l’amitié l’emporte.

Chapeau, Monsieur Vidal !

màj 29-03-07: Les photos sont en ligne!

 par La Moule, 24 mars 2007 à 15:00 
Partagez cet article:
accueil
Commentaires
  1. Ce genre de déculotté appelle de ma part plusieurs commentaires.
    Tout d’abord, je ne voudrais pas trop accabler les 17 gars qui ont bien "dégusté" ce samedi, mais il convient quand même de souligner quelques manquements malheureusement récurrents dans nos prestations. Un début de match sans engagement, sans respect des consignes, sans concentration avec une litanie de fautes techniques. Si l’on considère que notre début de match a duré 30 minutes, ça fait au bout du compte 25 à 0 en notre défaveur! Heureusement, notre réaction d’amour propre nous a permis en 2ème mi-temps de relever la tête et d’éviter la branlée du siècle. Autre manquement, je devrais plutôt dire, autre tare rédhibitoire: les réactions verbales envers l’arbitre. Je crois qu’on a atteint samedi le summum! 2 cartons rouge. Inutile de vous donner les noms des lauréats, tout le monde les connait. Indépendamment des conséquences financières de ces débordements et sans vouloir engager un débat stérile du style "je sais c’est pas bien mais l’arbitre était trop con!" je voudrais dire 2 choses aux fautifs que j’aime bien quand même: à celui qui m’a justifié sa réaction en voulant ne pas laisser son pote subir seul les foudres de l’arbitre, je répondrai que ce sont 13 potes qu’il a laissé seuls sur le terrain! A l’autre, je citerai Jean-pierre Rives qui a dit lors d’un fameux discours d’après match. "Sur Terre, il y a 3 choses qui ne servent à rien, les couilles du Pape, les seins d’une nonne et les discussions avec l’arbitre" .

    Ces commentaires mis à part, je tiens à remercier chaleureusement les 17 joueurs présents samedi.

    Maintenant, il faut bien parler des absents. Parce que si je cite 17 joueurs, il faut bien se demander où étaient les 29 autres puisque nous sommes 46 joueurs licenciés dans le club!! Alors je m’adresse à ces 29 joueurs. Oui je sais, vous aviez tous de très bonnes raisons d’être ailleurs qu’à Pershing samedi. Pour certains, une blessure ou une méforme prolongée vous obligez à décliner la convocation au match. A ceux là, je dirais que votre état physique ne vous empêche en rien de venir filer un coup de main le jour du match. Transporter l’eau et les oranges, remplir la feuille de match et la feuille de remplacements, mettre en place les protections des poteaux. Voilà une liste non exhaustive de taches que des joueurs "indisponibles" pourraient décharger les joueurs appelés à jouer. Et sans aller jusque là, ces joueurs pourraient tout simplement être sur le bord du terrain pour encourager leurs potes. Samedi, HEC, en plus d’avoir 22 joueurs, était accompagné d’une quinzaine de supporters.
    Pour d’autres, leur absence était due à des engagements pris de longue date. D’accord, mais je vais répondre que vous avez aussi pris un engagement de longue date (ça remonte à septembre 2006) avec ce club en signant une licence. Je suis désolé, mais cette signature vaut engagement de votre part pour participer à l’ensemble des matchs prévu au calendrier qui vous a été communiqué également en septembre. Et ne me servez pas l’argument des contraintes familiales et professionnelles. Dans ce cas là, croyez vous que les 17 joueurs présents samedi sont libres de tout engagement familiaux et professionnels? Pour prendre un exemple, pensez vous que Pedro n’était pas obligé de rester auprès de sa femme et de son petit Paul agé d’à peine 1 mois plutôt que de se ramasser dans la gueule des gros de HEC toute l’après midi?

    Voilà, tout ceci devait être dit, ne serait ce que pour engager le débat sur l’avenir de ce club qui nous est cher. Parce que, même si la priorité est de trouver un nouvel entraineur, il me semble indispensable, voire vital de disposer quantitativement d’un groupe de joueurs permettant d’aligner pour tous les matchs 22 joueurs.

    Votre coach.