Les Youkies
rejoins-nous
     
Bienvenue sur le site des Youkies, l'équipe de rugby de l'ASCE Equipement - AC, équipe du ministère des transports, qui évolue en 2ème division du championnat entreprise FFSE. Vous y trouverez tout ce qui fait l'actualité du club, sportive et extra-sportive. Faites vivre ce site par vos articles, commentaires ou photos!
 
[google-calendar-events id="1,3" type="ajax"]
 
 
 
ASCE Equipement AC – AS Sapeur Pompiers Val d’Oise : 12 – 27
11
06 février 2010 à 15:00
par Administrateur

Dur week-end pour les youkies !

La une essuie une défaite sévère contre les pompiers, avec une équipe amputée d’une partie de ses cadres, partis faire un joli match nul 0 à 0 en Ecosse. J’espère au moins qu’ils auront arraché la victoire dans les prolongations de la 3e mi-temps.

Revenons au match de ce samedi à Mortemart.

Après avoir galéré comme jamais pour aligner une équipe, avec nombreux désistements, relances désespérées et bouteilles à la mer, nous nous retrouvons finalement à 18 dans le vestiaire, soit le strict minimum.

Remercions donc chaleureusement Hervé, Emmanuel R., Germain et Sam K. (bon lui il avait oublié de répondre… 😉 ) pour leur présence qui nous sauve la mise.

La compo de départ est quand même relativement propre, sauf en 9 bien sûr où votre coach favori va subir quelques railleries de l’adversaire pour son physique et son jeu tout en finesse et en rapidité d’exécution. Il n’y a pas de remplaçant en 3/4.

Le coup d’envoi est donné et on en vient vite à subir les impacts de pompiers bien costauds mais malheureusement pour eux un poil maladroits derrière.

François va rapidement prendre de plein fouet son vis-à-vis, un gaillard bien dur, ce qui va lui ouvrir le lobe de l’oreille mais dixit l’intéressé, « c’est lui qui a eu mal ». tout va bien et ils ne nous déborderont pas en 1ère mi-temps. Merci à nos courageux 3/4 !

Devant, ça finit par s’équilibrer grâce à notre 5 de devant toujours robuste, emmené par B.OB et Manu B., soutenus efficacement par Polak et JB Motte.

On va cependant perdre quelques balles en mêlée, sur des problèmes de réglage entre Miche et Martin et de nombreuses balles en touche par manque là aussi d’automatisme entre le lanceur et les blocs du jour.

Comme d’habitude, je ne souviens pas de l’évolution exacte du score alors ça sera mon ressenti.

Il me semble donc que les valeureux pompiers ouvrent le score sur un essai, au 1/4h de jeu, soit 0-7

S’ensuit alors un chassé croisé de pénalités, que nous allons convertir avec une facilité déconcertante, par l’intermédiaire de l’ami Hervé, alors que les pompiers vont caler, ce qui nous emmène au score de 9 à 7 à la mi-temps.

Alors bien sûr, on se met à y croire, les troupes se galvanisent et dès la reprise, le chassé croisé de pénalités reprend. Et c’est toujours Hervé qui mène la danse : 12 à 10 à 20 minutes de la fin ! Qui l’eut cru ?

Sur la fin, les choses vont logiquement se gater, le jeu au pied inspiré du 10 adverse (tout dans le dos de nos ailiers) finissant par porter ses fruits, nous sommes de plus en plus acculés sur notre ligne et finissons par prendre quelques essais qui permettront aux sapeurs de repartir avec le point de bonus. Score final : 12-27.

Le trophée ira à la Miche (NDLR: donc moi) sur un bras cassé mal négocié (le coup du ballon qui ne quitte pas les mains) et aussi parce qu’il aura manqué de soutien au Franprix de la rue de Reuilly pour l’achat des bières (pendant que Germain « surveillait » sa voiture et que Seb mettait une heure à traverser la rue pour nous montrer combien il souffrait du match de l’avant veille…)

Pas de blessés, heureusement, sauf peut-être Pierre qui se plaignait bien du dos et donc l’oreille bientôt « en chou fleur » de François.

Ce résultat n’est pas dramatique. Il ne remet pas en cause la possibilité de se maintenir dans les 8 premiers et il nous reste donc 2 matchs à jouer, le premier le 20 février contre ASCNCA – Crédit Agricole – qui, alors qu’il s’agit de leur dernière saison, mettent un point d’honneur à bien terminer (ils ont obtenu le nul à Sèvres ce week-end). Et le 2e et dernier, le 27 février contre AS Police Hauts de Seine.

A vos commentaires, A vos calendriers,

Miche.

PS:

  • entrainement spécial pour les demis de mélée ce jeudi !
 par Administrateur, 06 février 2010 à 15:00 
Partagez cet article:
accueil
Commentaires
  1. un grand merci à tous les présents , ce fut dur mais cela nous en a appris long sur les possiblités de chacun.Il manque certains automatismes notamment en touche(…) et sur les placements en couverture, il faut continuer de bosser tout ça à l’entrainement ce qui implique une présence régulière le jeudi soir.Sinon bravo pour l’intensité physique avec laquelle vous vous êtes s a c r i f i é s (;-)) face à ces rudes gaillards en fourgonnette rouge.Merci enfin pour votre discipline, c’est rare il faut le noter.

  2. Ah bravo!! Je n’étais pas du tout au courant qu’un matche officiel de championnat se jouait pendant que les forces vives des Youkies s’en allaient arroser les fleurs d’Ecosse!
    C’est du propre! Inutile de féliciter les "voyageurs" (si quand même le voyagiste!) parce que j’imagine bien que les objectifs assignés aux membres de la tournée ont été pleinement atteints avec tous l’engagement nécessaire (ça n’a pas eu être très difficile pour le capitaine de tournée de motiver ses troupes!), mais par contre, j’adresse toutes mes plus sincères félicitations aux "sacrifiés" de Mortemart avec une mention particulière à ce sacré coach de Miche qui, en plus de bouffer son forfait comm pour récupérer 18 joueurs, s’est auto sélectionné en "9" (il fallait oser!) et pour finir a mis en ligne le compte-rendu du matche!! N’en jetez plus (on a le Bastareaud que l’on mérite!).
    Dans mes éloges, comment ne pas y associer l’inusable BO.B qui décidément est de tous les combats (aurait-il trouver dans son labo, entre deux analyses d’étrons verdatres le secret de l’élixir de jouvence?). Désolé pour le reste des joueurs qui ont certainement du mérite mais je ne les connait pas. Je termine par 2 messages perso compréhensibles uniquement par les intéressés:
    A la Desche: est-ce que tu as fait la "poule"?
    A Hugros: as tu retrouvé sur le ferry une belle croupière?

    Bises à tous

  3. Merci Tonton tu es trop brave, mais tu auras noter que photos 11 et 12 je "prends cher"… j’avais du faire le 18 avant d’envoyer mon caddeb façon Hugros.Non je pense simplement que quand tu n’as plus sur toi l’équivalent d’1.5 pack de 6 cristallines tu avance un peu mieux.Aprés le reste c’est de l’hygiène de vie et de la rigueur morale …
    Biz à la petite famille

  4. ça a été un plaisir d’intégrer ce groupe pour un interim ou j’aurai au moins travaillé les réceptions… 🙂

  5. Bien vu tonton. On avait tenté le report de match, finalement sans succès à cause, en partie, des matchs reportés du début d’année. Voici un axe d’amélioration pour la prochaine fois.

    Quant à moi, c’est décidé, j’attaque le régime 😉 tremblez jeunes demis !

  6. Merci au capitaine BO.B et à ses scarifiés ! Un vrai régal à prendre dans la gueule ces pompiers, perso j’ai eu une affection particulière pour le petit n°8… mignon le poulet !

    Sinon, apparemment c’est pas d’la blague, je peux témoigner, au sujet du régime de la Miche, qu’il en a fini avec les excès : échappé qu’il s’est, dès la 8ème tournée…

    Pour la pénitence des n°9 joudi, j’propose une séance de placage d’Hugros lancé (comme il m’a l’air d’avoir bossé les appuis pendant le voyage)

  7. Félicitations à Guillaume qui avait une *très* *très* bonne excuse de ne pas venir ce samedi !

    Mais attendons l’annonce officielle …. chut…

  8. Vas-y balance Miche…

  9. Miche par expérience est ce que du pompier ca vaut de l’ecossais?

  10. @John : alors bon disons que je n’aimerais pas jouer contre un pompier écossais. 😉

    Sinon des bon gaillards plutôt sympathiques, a part un élément qui aura mérité son carton rouge…après seulement 10 minutes sur le pré… et un gros coup de chausson sur l’un des nôtres !

    Note que j’ai failli commettre l’irréparable en n’achetant pas assez de bières pour l’après match. Heureusement, ils avaient prévu de la réserve dans la fourgonnette rouge! Impressionnante organisation!

  11. Oui effectivement les hommes du 18, aprés avoir prestement baffré notre "gouter" et constaté qu’il n’y avait plus rien à se mettre sous la dent, ont soudain effectué un repli stratégique vers leurs fourgonnettes rouges où ils ont pu tranquillement "refaire 4 heure". Bon là evidemment pas de Benco ni de BN …