Les Youkies
rejoins-nous
     
Bienvenue sur le site des Youkies, l'équipe de rugby de l'ASCE Equipement - AC, équipe du ministère des transports, qui évolue en 2ème division du championnat entreprise FFSE. Vous y trouverez tout ce qui fait l'actualité du club, sportive et extra-sportive. Faites vivre ce site par vos articles, commentaires ou photos!
 
[google-calendar-events id="1,3" type="ajax"]
 
 
 
ASCEE 17 – 17 AS Sapeur pompiers
29
04 décembre 2011 à 13:10
par Sylvain

Après avoir vu, en lever de rideau notre vaillante équipe 2 pilonner sur la ligne d’en but pendant 10 minutes Clignancourt sans concrétiser, les souvenirs de la domination stérile contre Bouygues refont surface. Signalons-le, encore 43 youkies présents sur la feuille de match, sous le ciel noir de Mortemart. Pas question de se faire enfumer comme la semaine dernière. Aujourd’hui, c’est les pompiers, une moyenne de 24 points d’écart en leur faveur depuis le début de la saison, invaincus. Le capitaine le martèle, aujourd’hui, « c’est du gros, c’est du lourd, on sait ce qui nous attend ». Surtout, on n’a rien à perdre. D’autant que c’est la dernière de Farçou, notre jeune mais déjà historique pilier, quasiment 3/4 par sa vivacité, ses courses axiales et sa qualité de passe, 3ème ligne par son coffre et ses plaquages, qu’il convient d’honorer.

Entame du match : Bonne pression Youkies. Les sapeurs se dégagent comme ils peuvent. On observe très tôt qu’ils ne se consomment pas dans les regroupements, ils ne disputent que ceux sur lesquels un de leurs joueurs est le premier, et reconstituent une ligne complète sur les autres. Sur un grand coup de pied des pompiers, notre arrière garde très bien placée relance. Très longue passe de Bib-Bio pour Octave qui fait frémir le banc de touche, mais pile à destination et première belle course de nos gazelles.
Sur un jeu d’occupation, les pompiers récupèrent un premier ballon d’attaque. Sur nos 30m, leur pilard très bien lancé vient transpercer notre défense au cœur du terrain, personne ne pourra le reprendre, essai au milieu des perches : 0-7 à la 5ème.

Stupéfaction, on n’avait pas l’habitude d’en prendre des comme ça depuis le début de l’année. Le spectre de Bouygues flotte sur la morne plaine de Pershing.
Première belle inspiration de Paysan avec un petit-coup-de-pied-par-dessus récupéré par Romain, grosse disponibilité en attaque de l’équipe et nous voilà déjà sur leur 22. Agressés, nos adversaires se rendent coupables d’un plaquage de type soulevage retournage qui, s’il aurait été salué il y a quelques années, est aujourd’hui sévèrement réprimé… par une pénalité. Le jaune semblait de mise. En face des perches, Vévé tape le poteau du milieu 3-7 à la 15ème.

Renvoi très haut de leur 10, les youkies maitrisent bien la réception, et relancent l’attaque. On observe des contacts très agressifs des pompiers qui nous mettent souvent sur le reculoir par leurs plaquages offensifs, ainsi qu’une mêlée solide. Sur une action similaire à celle du premier essai, un très gros pompier vient nous la refaire, un plaquage manqué et c’est l’essai au milieu de notre en-but. 3-14 à la 17ème

On se dit qu’il va être difficile de gagner ce match si nos beaux efforts collectifs se voient annihilés par ce genre d’erreur de concentration. Car la domination est belle et bien rose. Au fond du trou psychologiquement, sous une bruine faite exprès pour couper nos envolées et dans une lumière blafarde, les youkies repartent à l’attaque. Nos qualités n’ont pas disparu en une minute. Les 3/4 s’envoient sur l’aile droite et dans les 22m des pompiers. Octave décide d’attaquer la ligne et c’est Bib-Bip qui vient immédiatement soutenir. L’action rebondit de l’aile, avec un gros soutien du pack. Et sur une passe de 35m, je dirais, vu la longueur, de Paysan, la balle se retrouve sur nos 3/4 du flanc gauche, une passe relais très rapide, et c’est notre deuxième ligne Olivier, replacé astucieusement sur l’aile, sans doute suite à une observation vidéo minutieuse de Bobby, qui vient aplatir en coin.
8-14 puis 10-14 à la 30eme, suite à une transformation venue de nulle part de Vévé, qui avait eu le flair de se délester à l’échauffement de trois échecs au pied.

Et les youkies repartent. Pendant ce temps, les pompiers, sur leurs pourtant nombreux ballons d’attaque obtenus grâce à leur touche performante (disons plus performante que la nôtre), n’en font rien, multiplient les erreurs de mains, bien pressés par une ligne youkie agressive. Notre dynamique 3ème ligne vient gêner le 10 adverse, et quand celui-ci arrive se dégage, ils doivent subir les relances de nos arrières. Les voilà déjà acculés dans leur 22. Sur un bel effort collectif , le pack nous propulse au milieu de la ligne d’en but. S’en suit une contestation que seuls les protagonistes pourront nous décrire, mais l’essai est bien validé, le geste de l’arbitre ne faisait aucun doute. 17-14.Mi-temps.

Les pompiers doutent, le score est logique au vu de notre domination mais aussi de nos deux oublis.
La deuxième mi-temps est un combat acharné, il faut bien le dire, le travail de sape des pompiers nous cantonne dans notre moitié de terrain, et cette mi-temps est la leur. Par leur domination physique, ils nous châtient, mais ne peuvent en profiter, sombrant soit dans la précipitation, soit dans la faute inutile, comme cette action où alors qu’ils avaient percé dans nos 22, un de nos joueurs se fait retenir par le maillot sous les yeux de l’arbitre. De notre côté, Pierre-Marie, dans tous les coups, utilise son vice et son râle pour gagner 10 mètres sur une pénalité vite jouée sur lesquels les pompiers n’étaient pas replacés. Guillaume, entré en cours de match, se sacrifie devant son double (en poids et taille) et la possession est récupérée. Mais inéluctablement la balle revient dans notre camp. La fourchette 11-14-15-8 couvre bien l’espace sur les coup de pieds pompiers, mais la moisson noire en touche leur permet de s’installer durablement chez nous. Pourtant rien n’est marqué.

L’obscurité grandit, l’arbitre annonce les dernières minutes, et suite à une nouvelle offensive adverse, les pompiers obtiennent une pénalité en face des poteaux sur nos 22m. Cafouillage, échange de gentillesses, voilà Farçou, tel un maître à jouer du ballon rond qui, en point d’orgue de sa dernière cape, nous rejoint sur la touche suite à un carton jaune. Mais la pénalité est retournée en notre faveur. On subodore que les pompiers se sont fait justice eux-mêmes. L’entraîneur adverse met la pression sur l’arbitre en exhortant ses joueurs à ne pas compter sur celui-ci. Temps très additionnel et pénalité pompier à 28,5m à droite, vent contraire de biais. Echec. Eux qui multipliaient les maladresses se sont mis à jouer proprement dans ces 10 dernières minutes, grosse solidarité youkie pour résister à ces assauts Dernier renvoi au 22 youkie, disputé, mais qui retombe dans les mains adverses. Dernière pénalité pompiers, 30m à gauche, plutôt près de la ligne de touche. Ca passe : 17-17 à la 85′, coup de sifflet de l’arbitre, fin du match.

Les pompiers viennent de refroidir l’ambiance, c’est leur métier. Leur cris de victoire n’ont d’égal que la quantité de soucis que nous leur avons causés.

Pourtant, les points positifs sont nombreux:
– Enorme solidarité de toute l’équipe avec une défense agressive et vaillante.
– Du beau jeu avec deux essais très bien construits
– Un jeu au pied solide, avec une belle couverture de terrain
– Un mental solide, avec une beau retour dans le match alors qu’on aurait pu sombrer à 14-3
– Une bonne discipline.

Points négatifs:
– deux oublis défensifs inhabituels
– la touche

Rédacteur: S.K!

 par Sylvain, 04 décembre 2011 à 13:10 
Partagez cet article:
accueil
Commentaires
  1. bravo les gars.

    quand je suis parti il y avait 3-14 et j’y voyais pas beau. Et ben c’est ça la classe Youkies, on lâche rien.

    Visiblement, gros match pour la dernière de Farçou !!

  2. Bravo les Youkies c’est du solide (et s’il vous plait continuez à me faire rêver comme ça)!
    Bises à tous et bon vent Farçou…

  3. Sur le 2ème essai, bien qu’Octave se dise porté par les avants pour aller aplatir, je suis convaincu que c’est Mat’ (Hervé de son NOM, Dèche !) qui suite à sa percée va aplatir SUR le poteau droit. Mais l’arbitre ne l’accordera pas…

    1. Faisant parti de ses réacteurs sur ce coup là, je confirme que c’est bien Octave qui aplatit.

  4. Bravo les gars pour la prestation même si le résultat peut paraitre décevant d’un point de vue comptable.
    Sam respect pour tes talents de narrateur, ce n’est plus la peine que je me déplace sur le pré tellement on s’y croit.
    D’ailleurs par la même occasion saluons toute l’équipe de joyeux reporters et de webmasters qui permettent aux expatriés,ex-youkies,blessés, baby-sitters de fortune,séquestrés par maman,de garde ou d’astreinte,grippés, ceux qui sont en WE, ceux qui ont des courses à faire (ou du ménage) … de vivrent quasiment en live les aventures youkiesques. Merci à eux.

  5. J’étais sûr et certain qu’on rivaliserait avec leurs pompes à incendie, bravo les goys !

  6. Si maintenant les profs de maths se mettent a faire de la prose.. et en plus avec un seul oeil valide, revolution chez les youkies! Révolution déjà initiée par les petits jeunes et les petits nouveaux(tu n’es pas concerné paysan ;-)) qui portent haut l’étandard du club! Ya plus qu’a monter une equipe folklo/handi sports pour nous aut’, les petits vieux et blesses!
    Au plaisir de lire le dernier CR de l’année!

    1. mais euhhhh… moi aussi je voulais être un p’tit jeune tout neuf et faire la révolution* ! tu m’as retourné le pacemaker là 🙂

      * même si mon renvoi aux 22m court à la 83′ a été plutôt perçu comme une (bar)bouzerie contre-révolutionnaire…

      1. Mea Culpa pour cette dernière action Seb,je n’avais plus que la possibilité de comprendre direction touche pour le renvoi..et pas le long de la touche…rapport au cerveau en limite d’irriguation.

        1. tout va bien… je ne te comprends pas plus à l’écrit que tu ne m’as entendu sur la pelouse (à quand des sonotones dans la pharma ?)
          en tout cas, histoire de rassurer tout le monde, on peut dire que, coté irrigation, t’as donné de bons signes de récupération en 3ème période 🙂

  7. j’allais oublier: Maintenant que « le farcou » est parti, qui vais je pouvoir doubler lors des diagonales à l’entraînement?!

    1. T’emballe pas Boubou au taff je te mets toujours la misère dans les couloirs, même sur un genou!

  8. Bravo les Youkies, putain c’est bô! Dommage cette dernière pénalité 🙁
    Dis-moi Sam reporter ils font aussi leur « pilou-pilou » quand ils font match nul les « fadas de pompiers »?
    Boubou je suis volontaire pour ton équipe d’estropiés, j’amène mon couteau 🙂 Hugros au reportage, bouté qu’il est hors de ses fonctions par notre nouveau reporter, il ne reste plus qu’à trouver des joueurs, des vrais, pour cette bêlle équipe?
    Bravo à la 2 qui n’a pas démérité. La prochaine c’est la bonne les gars. Champigny ça doit rentrer dixit le théorème de « Rocco ».

  9. Heu KFP ? le théorème de Rocco c’est KOAA ? c’est quand un chimpanzé rencontre une grenouille ? (private joke)

    1. C’est ça mon Bobby, reste à savoir si on veut être la grenouille ou le chimpanzé. Heureusement le Youkie est naturellement plus proche du chimpanzé…
      Le théorème s’applique aussi pour l’en-but adverse 😉

    2. http://www.youtube.com/watch?v=x5CrUcYVsZ4
      Avant que le modérateur du groupe sévisse

  10. je ne boute rien et rends volontiers l’antenne à Hugros pour les prochains C.R. J’en devais un au Nard et ce samedi, j’étais bien placé pour le faire.

  11. Je me permets de dire que pour le prochain match de la 2 c’est défaite assuré avec une prestation comme celle là et sans point à obtenir pour le réconfort. Bon je reste persuadé que sur ce match leur essai n’était pas valable car le scoreur de Clignancourt à ramper. Et l’on s’est fait refusé un essai valable à mon avis.

    1. Tu es fou de douter de l’arbitrage du frère de GIGI!!! tu sais pas ce qu’il peut t’arriver toi… tu sais que si GIGI t’attrape, il te fait traverser le terrain sans même le toucher!

      hélas, l’essai de Clignancourt est bien valide car la glissade est dans le mouvement pour l’essai…
      et de notre coté, le ballon n’a pas été applati, dixit le joueur qui tenait le ballon!

      :o)

  12. Je doute que la glissade était dans le mouvement mais bon j’aurais dut foutre un coup de shoot dans la balle quitte à niquer la gueule du joueur.

  13. Ah! on sent ton côté supporteur PSG Kop Boulogne rejaillir 🙂

    1. Pour rétablir la vérité John John était supporter chez les Tigris Mystic et expert en lançage de boite de cassoulet dans la gueule des autres

  14. T’as raison Boub’, en plus l’OM a gagné hier alors je t’explique pas dans quel état ils nous l’ont mis…

  15. La Toile on ne parle pas des événements de Nantes please sur ce ce site mais Boubou je te mets un procès pour diffamation car j’étais avec un groupe en guerre ouverte vis à vis d’eux.

  16. On pourrait vérifier tous ces commentaires si on avait quelques photos à se mettre sous la dent …

    1. J’ai pris des photos mais pas avec mon appareil!!!

    2. J’ai cru voir des photos sur le site des pompiers. Reste à savoir si il y a celles de notre match.
      http://www.clubfiregirls.com/photos

      1. Je me disais bien que leur charmante masseuse – soigneuse me rappelais d’humides souvenirs

  17. Que se passe t il ? Y a plus de photos sur le site…y avait meme eu un match, l’ASPTT avant…ah lalalalala